LA POÉSIE POUR NOËL : LIRE OU RELIRE VÉRONIQUE CÔTÉ

Par ÉMILIE PINARD-FONTAINE

Noël arrive à grands pas et le stress qui vient avec ne cesse de se décupler jusqu’au jour fatidique. Fin de session, dossiers à terminer au boulot, cadeaux à acheter, rencontres de famille à organiser… Dès que le mois de décembre sonne à nos portes, le temps accélère et nous entraine bien souvent dans une spirale infernale.

C’est pourquoi je vous invite à prendre un moment pour vous. Asseyez-vous confortablement enroulés dans une couverture avec un chat et une tasse de thé ou de chocolat chaud et lisez ou relisez La vie habitable de Véronique Côté. C’est une toute petite plaquette, ne vous inquiétez pas, ça ne prendra pas trop de votre temps.

La vie habitable est un tout petit essai, mais qui nous fait un grand bien individuellement et collectivement. Véronique Côté, femme de théâtre, nous invite à prendre le temps. Prendre le temps de vivre, de profiter de chaque moment, de voir la poésie qui nous entoure.

Que veut dire l’auteure lorsqu’elle évoque la poésie ? Le sous-titre de l’ouvrage nous en révèle déjà un peu : Poésie en tant que combustible et désobéissances nécessaires.  Côté parle de la poésie comme un « surgissement irrépressible de la beauté », comme une « réponse sauvage à des questions qui ne se posent pas. Comment faire pour vivre ? Comment faire pour vivre ensemble ? », ainsi qu’une « construction de l’imagination parlant à l’imagination d’autrui » [1]. Ce texte nous propose l’idée que la poésie n’est pas un luxe, mais une nécessité au bonheur et à la vie en société. Elle est un carburant pour nous faire avancer et nous faire réaliser de grandes choses. Elle nous permet de lutter contre la dépression et l’impression de vanité que laissent nos existences.

La vie habitable est un essai d’espoir. C’est un de ces livres qui incitent à la création, à la libération de l’imaginaire, un livre qui nous incite à innover et que, pour cela, il faut faire de l’espace dans nos vies trop remplies. Avez-vous déjà remarqué que l’inspiration surgit, la plupart du temps, lorsqu’on ne pense à rien ? Lors d’un réveil plus tôt qu’à l’habitude, dans la douche ou encore en randonnée en forêt. L’inspiration a besoin de temps et de beauté. Beauté, mot galvaudé avec le temps, mais ici on parle de beauté « sauvage et offerte, inutile et gratuite : incontrôlable. [2] » De beauté naturelle, tout simplement.

Côté a ainsi porté à l’écriture un livre qui se lit d’une traite, qui coule comme un fleuve parfois lent et tranquille, ponctué d’entretiens avec des hommes et des femmes (psychologues, anthropologues, philosophes, cinéastes et militants) qui nous livrent leur vision de la poésie. Ces moments nous donnent le temps de réfléchir, de nous imprégner du texte et de ce qu’il nous révèle. À d’autres moments, le fleuve est fort, déterminé et passionné, surtout lorsque l’auteure aborde la laideur par l’exemple de nos paysages massacrés, par la dénaturation de la langue, montrant alors la poésie comme un rempart face à cette barbarie.

La vie habitable est une ode. Une ode à la poésie, à la beauté, à l’écoute, à la compréhension, à l’entraide et à la participation citoyenne. Une ode à la communauté afin de résister à l’individualisme, à l’utilitarisme et à la surconsommation. Une ode à notre humanité. Une ode qui nous rappelle de vraies valeurs : celles à l’origine même de Noël et de la période des fêtes.

Joyeux Noël à tous ! Profitez de la poésie, des gros flocons de neige qui tombent sur la ville, du sourire candide d’un enfant à la parade de Noël, ou encore du sapin qu’on illumine pour la première fois. Noël est empli de poésie et de magie ; ne l’oubliez surtout pas !

[1] Véronique Côté, La vie habitable, Atelier 10, 2014.

[2] Ibid.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s